Womanhouse 2021

 

▸ Lien vers l'exposition

Le Manoir sur

 

 

Podcasts

 

Dans ce nouvel épisode du podcast du Manoir de la Ville de Martigny, la curatrice Julia Taramarcaz échange avec plusieurs artistes de l’exposition.

Avec Maëlle Cornut, Cécile Giovannini, Federica Martini, Marie Velardi et des étudiant·e·x·s de l’EDHEA : Lionore Alves, Marcia Domenjoz, Cosette Faivre, Lorane Jäggi, Yangdöl Giust, Sacha Kaba, Léna Lacrabère, Clémence Marchand, Laura Morier-Genoud, Manuela Stojkovic, Emilie Suchet, Laureline Terrier.

Réalisation : Cyrielle Formaz

 

À chaque exposition organisée au Manoir de la Ville de Martigny, nous sortons du cadre de l’exposition et nous vous proposons une rencontre insolite. Cette fois, Maëlle Cornut, artiste exposée dans Womanhouse 2021 et Aline Defayes, cheffe d’exploitation et productrice à Les Fruits Défendus, parlent de leur rapport à la nature.

Réalisation : Cyrielle Formaz

 

 

Vidéos

 

Womanhouse 2021

Vidéo réalisée pour le Manoir par Societe-ecran.media

 

Womanhouse 2021 | Rencontre

Vidéo réalisée pour le Manoir par Societe-ecran.media

 

Womanhouse 2021

“Parce que si je ne me soulève pas, qui le fera ?” / Sacha Kaba et Laura Morier-Genoud (EDHEA)

Vidéo réalisée pour le Manoir par Societe-ecran.media

 

Womanhouse 2021

“Chantier” / Marcia Domenjoz, Manuela Stojkovic, Emilie Suchet (EDHEA)

Vidéo réalisée pour le Manoir par Societe-ecran.media

 

Womanhouse 2021

“Witch will you be” / Lionore Alves, Cosette Faivre, Lorane Jäggi, Laureline Terrier (EDHEA)

Vidéo réalisée pour le Manoir par Societe-ecran.media

 

Womanhouse 2021

“SPREAD THE LAYERS” (Pas prêt·e·s·x de se taire !) / Yangdöl Giust, Lena Lacrabère, Clémence Marchand (EDHEA)

Vidéo réalisée pour le Manoir par Societe-ecran.media

 

Womanhouse 2021 | Carte blanche de Natalia Mladenovic et Elie Autin sur invitation de Cécile Giovannini

« Dans le cadre de l’exposition Womanhouse 2021, présentée du 23 octobre 2021 au 30 janvier 2022, au Manoir de la Ville de Martigny, j’ai été invitée à réaliser une carte blanche hommage à l’exposition éponyme qui eut lieu il y a 50 ans à Los Angeles. Ma réponse à cette invitation a pris la forme d’une installation mêlant peinture, scénographie, vidéo et son, sous le nom de Nel suo grembo (en son sein, dans son ventre, sur ses genoux) - Évra kedebra (je créerai d’après mes/ses paroles). Sur un plan personnel, il était important de me libérer petit à petit des barrières mentales que je me suis imposées en tant qu’artiste et en tant que personne habitant un corps féminin. Cette installation est donc pour moi un premier pas dans cette direction. J’ai souhaité un processus créatif à l’image de ce que j’imagine être une société non patriarcale : collective, valorisante, joyeuse, protectrice et horizontale. Toutes les personnes qui ont participé à cette création ont été créditées au générique de cette proposition artistique. Vous l’aurez compris entre les lignes, cette proposition qui raconte la construction de ma féminité, raconte aussi ma vision, mon rêve, d’un espace qui aurait été épargné par les travers de notre société.

La situation sanitaire a malheureusement ajouté des murs invisibles mais bien présents autour de ceux déjà bien épais des musées et des galeries. Ma forêt, que je voulais libérée et accueillante, est devenue malgré elle un endroit accessible à un nombre restreint de personnes. En conséquence, j’ai donc décidé que cette installation aurait d’autres vies… L’une de ces vies parallèles est une invitation à deux artistes que j’aime : Elie Autin, danseuse et performeuse et Natalia Mladenovic, artiste visuelle pluridisciplinaire. Ensemble elles ont créé cette vidéo, leur version d’Evra Kedebra, à grâce à laquelle vous pourrez découvrir une partie de ma forêt. Je remercie le Manoir de la Ville de Martigny d’avoir rendu possible cette production artistique. »

— Cécile Giovannini