Le Manoir de la Ville de Martigny • À l'affiche

Du 18 juillet au 15 novembre 2020
CHETORI. Comment ça va ? Art contemporain d’Iran

L’exposition CHETORI. Comment ça va? Art contemporain d’Iran, sur une proposition de la curatrice invitée Sibylle Omlin, convie à une découverte de l’art contemporain iranien. Elle réunit les oeuvres de trois artistes d’Ispahan – Fariba Farghadani, Ali Akbar Farzadi et Minoo Iranpour Mobarakeh – et de trois artistes originaires d’Iran, vivant en Europe et au Canada, Mahroo Movahedi, Hamed Rashtian et Shirana Shahbazi.

 
 
Sam. 10 octobre 2020, à 17h
Vernissage de la publication « Aletsch Negative » de Laurence Bonvin

Conférence du glaciologue Jean-Baptiste Bosson, projection du film « Aletsch Negative » et table-ronde avec Laurence Bonvin et les auteur-e-s du livre, Federica Martini et Jean-Baptiste Bosson.

 
 
Du 4 juin au 25 octobre 2020
GPS OFF, La Montée aux drapeaux, Château de la Bâtiaz: Clément Chassot

Du 4 juin au 25 octobre 2020, le Ganioz Project Space (GPS) OFF présente les oeuvres de l’artiste illustrateur valaisan Clément Chassot, une proposition visuelle sous forme d’étendards s’inscrivant dans le cadre de la Montée aux drapeaux du Château de la Bâtiaz.

Artiste illustrateur, Clément Chassot aborde avec sensibilité et poésie des sujets délicats inhérents à notre existence tels que l’enfance, l’amour ou la violence. Par la finesse de sa technique et de son regard, il nous entraine dans ses univers variés et nous invite à découvrir, à travers la narration de ses images, le message caché qu’elles renferment. Artiste protéiforme s’exprimant par le biais de divers médiums allant de l’acrylique sur papier à la peinture digitale, il a choisi pour ce projet de se réapproprier le Pixel Art.

 
 
Du 18 juillet au 15 novembre 2020
Mahroo Movahedi, Esfahan/Berne: The Life Giving River 2020

L’installation The Life Giving River de Mahroo Movahedi fait partie intégrante de l’exposition CHETORI. Comment ça va ? Art contemporain d’Iran, présentée au Manoir de la Ville de Martigny. Le travail de Mahroo Movahedi, exposé dans l’espace GPS du Manoir, s’articule autour du thème central de la rivière Zayandeh Ruh traversant Ispahan. Alors que ce fleuve a été dévié à des fins d’irrigation, il a forgé l’identité et la structure de la ville d’Ispahan.