SuperNova Martigny

La Typomobile de Myriam Schüssler

 

Le camion qui était prêt depuis pas mal de temps à contenir tout ce qui est nécessaire à un atelier de gravure et de Typographie a reçu les plaques d'immatriculation et la voici devant le Manoir de la Ville de Martigny afin de participer aux ateliers SuperNova.

Elle s’appelle Myriam Schüssler et elle fait partie d’un collectif de micro édition Belge qui s’appelle la Camaraderie. Ce collectif dispose de deux ateliers sédentaires en Belgique (à Liège et Bruxelles) et un à naître en France (en Creuse) mais elle n’a jamais su choisir. L’envie de voyager la tirant perpétuellement par la manche, elle a décidé de créer une succursale itinérante. Elle l’a appelée la Typomobile.

Elle roule dans un vieux camping-car Ducato réaménagé en atelier de gravure. Le camion s’appelle Jimmy Camion. Dedans, elle y a installé une petite presse pour typographie, un certain nombre de caractères de bois pour composer des phrases, de l’encre, des rouleaux et un chien (le chien s’appelle Colçon). La gravure est, historiquement, un outil majeur pour la diffusion des idées. Évidemment, aujourd’hui elle s’est légèrement faite détrôner par les smartphones… C’est aussi une pratique artistique lente et lourde en moyens, habituellement sédentaire. Mais elle veux l’éprouver sur la route, la proposer à qui veut. Observer comment elle est utilisée par les gens. Le voyage, l’éloignement, le manque des copains poussent à l’écriture et c’est tant mieux.

L’idée c’est de sillonner l’Europe - dans un premier temps - à la recherches de lieux de culture, de partage, de squat, de festivals ou juste de bords de chemins ou de terrains de pétanque pour ouvrir le camion à tous ceux et celles qui auront un mot à imprimer !

 

 

 

Sharpedstone

Tristan Thévenoz (illustrateur), Jonathan Giezendanner (développeur), Léa Pönitz (développeuse)

 

Sharpedstone est un collectif suisse de conception de jeux vidéos indépendants. Constitué en 2015, le collectif travaille actuellement sur une série de prototypes explorant les limites et les mécaniques propres au domaine vidéoludique. Il cherche à exploiter les divers éléments de gameplay déjà présents dans le jeu vidéo et vise à apporter une réflexion sur la limite et les ouvertures même de ce médium par le biais de plusieurs thématiques telles que l’entrave ou la contre-productivité.

Pour le projet SuperNova Martigny, la « capsule » de mise en récit consiste à transposer des moments marquants des différents ateliers et de la vie de Martigny en des jeux vidéo ludiques seront intégrés à l’exposition. Ce support encore peu exploré en muséographie permettra un autre regard sur une production culturelle qui s’apparente autant au social qu’à l’artistique.

 

 

Culturadio

Sous la direction d’Audrey Cavelius, comédienne

 

En 2013 est créé en Suisse romande ParticiMedia, une association de passionnés de radios qui animent des émissions avec des jeunes dans des contextes sociaux. L’année suivante, un nouveau projet de radio, cette fois- ci culturelle, voit le jour dans le cadre du festival Les Urbaines à Lausanne. Intitulé CultuRadio, le projet est piloté par Nicolas Favrod-Coune et Florence Grivel. Il offre à des jeunes entre 17 et 25 ans une formation aux techniques de la radio et du journalisme qui leur permet de s’aventurer à couvrir seuls la manifestation. Ils mènent ainsi à l’antenne des débats, entretiens, critiques, micros-trottoirs sur des formes d’art qu’ils n’ont jamais rencontrées auparavant.

Culturadio, sous la responsabilité artistique d’Audrey Cavelius, proposera une fiction sonore poétique et musicale sur les origines et les rites païens du Valais. Co-écrits et interprétés par Eléonore Giroud, Valmir Rexhepi, Audrey Cavelius, chanté par Cissé Adan et composé par Christophe Gonet.

Audrey Cavelius est metteure en scène, comédienne et écrivaine. Après des études littéraires, linguistiques et théâtrales, elle travaille entre autres pour Krystian Lupa et Oscar Gomez Mata. En 2013, elle est lauréate du prix Premio et travaille sur le projet Abymes, une série de quatre spectacles crées sur deux années. En 2016, elle présente Variations - Opus 1 au festival far°, Nyon et remporte la bourse de compagnonnage théâtrale de la Ville de Lausanne et du Canton de Vaud. Outre ses spectacles, Audrey Cavelius donne des cours de Théâtre et de cinéma aux Ateliers de théâtre du COMSI à Aubonne et collabore à de nombreux évènements culturels tels que Culturadio où la Nuit des musées pour lesquels elle produit des émissions radiophoniques. Elle a longuement travaillé à l’organisation de festivals d’arts vivants tels que Les Urbaines et Les Printemps de Sévelin et plus récemment pour les Journées TacTacTac.