Page et pages et patatras

Page et pages et patatras

par Virgile Élias Gehrig, jeudi 4 avril 2019 à 18h au Manoir de la Ville de Martigny

 

© Olivier Lovey

 

Page et pages et patatras

 

Au commencement, tout était blanc.

 

La page

La nuit

La chambre

 

Au dénouement, tout sera blanc.

 

Partout

Tout le temps

 

Entre deux, comme une langue déroulée d'une rive à l'autre d'une même bouche bée immense, un sillon bleu d'arabesques et d'accents, collier de larmes et de clins d'œil, chapelet de grand soleil et d'ombre, jusqu'au tout dernier point.

 

Une brèche

 

Une éclaircie

 

Le Manoir de la Ville de Martigny invite l’auteur Virgile Élias Gehrig pour une résidence de création littéraire ponctuée par une performance/lecture dans le cadre de son exposition de printemps Toiles et toiles.

L’auteur valaisan Virgile Élias Gehrig, lauréat du Prix de littérature de la Fondation Henri et Marcelle Gaspoz, a développé un projet d’écriture en lien avec l’exposition Toiles et toiles consacrée à la peinture sur toile. L’intention de l’artiste est de travailler notamment sur le rapport écriture/peinture, deux activités réunies par le geste et définies par la même racine grecque « graphein ». Son interrogation est de savoir si l'écriture fait voir et entendre ou masque et étouffe.

Une première partie de résidence pendant le montage de l’exposition lui a permis de prendre part aux coulisses de l’exposition. Une deuxième session courant février a été l’occasion pour lui de s’immerger parmi les œuvres. À l’issue de cette durée de création, une performance publique aura lieu le 4 avril à 18h au Manoir de la Ville de Martigny.

 

Page et pages et patatras

Par Virgile Élias Gehrig et avec la participation de Mélanie Lamon et Olivier Lovey
Durée approx. 1h
Prix d’entrée chf 10 / adulte (enfant moins de 16 ans gratuit), suivi d’un apéritif

 

Suivant une volonté de renforcer les synergies entre les manifestations culturelles à Martigny, l’évènement est relayé par le festival de poésie « Cellules poétiques » (3-10 avril 2019) dans leur programme et sur leur site internet (cellulespoetiques.ch).

 

Biographie Virgile Élias Gehrig

Né à Sion en 1981 d’un ovule suisse-allemand et d’un spermatozoïde valaisan, Virgile Pitteloud (alias Virgile Élias Gehrig) vit, enseigne et écrit entre le lac Léman et le glacier du Rhône.
Licencié en Lettres de l’Université de Fribourg (littérature et linguistique françaises, philosophie, langue et littérature latines), il se passionne depuis toujours par la lecture et l’écriture.
Retenu comme coup de coeur de l’éditeur au PIJA 2000 dans la catégorie « Poésie », il élabore une trilogie sur le deuil et le retour du désir publiée à L’Âge d’Homme entre 2008 et 2010 :
Pas du tout Venise (récit), L’Âge d’Homme, collection Contemporains, 2008
Soifs et Vertiges (aphorismes), L’Âge d’Homme, collection Contemporains, 2009
Par la serrure du jour (poésie), L’Âge d’Homme, collection Contemporains, 2010
Lauréat d’une bourse et d’une résidence de six mois dans un atelier à Berlin en 2010, il signe en 2014 la réécriture de son premier roman Pas du tout Venise pour lequel il remporte le Prix de littérature de la Fondation Henri et Marcelle Gaspoz, obtenu notamment par Noëlle Revaz ou Adrien Pasquali : Pas du tout Venise (version inédite), L’Âge d’Homme, collection Poche Suisse, 2014. En 2015, sur concours, il soumet le projet d’un roman et décroche la résidence aux Swiss Artists’ Studios du Caire mise à disposition par la Conférence des Villes suisses en matière Culturelle. Peut-être un visage, son dernier roman, en est le fruit.

 

Depuis plusieurs années, le Manoir vise à proposer ponctuellement des espaces de rencontre entre différentes disciplines artistiques au sein de son programme d’expositions. Le succès et la richesse de ces événements encouragent aujourd’hui notre institution à développer un projet de résidence de création interdisciplinaire, dont l’invitation à Virgile Élias Gehrig est la première occurrence. L’objectif principal de cette initiative est d’explorer des approches innovatrices et de nouvelles dimensions d’accès aux créations contemporaines, qu’elles soient plastiques, littéraires, musicales, théâtrales ou chorégraphiques.