Agenda

Lecture et rencontre avec Annette Hug et Philippe Rahmy
Mer. 10 mai 2017

Lauréats 2017 des Prix suisses de littérature

 

Le Manoir de la Ville de Martigny a le plaisir d’accueillir le mercredi 10 mai 2017 à 20h deux lauréats pour une soirée de lecture et d’échange littéraire : Annette Hug pour son ouvrage Wilhelm Tell in Manila paru aux éditions Das Wunderhorn et Philippe Rahmy pour Allegra paru aux Editions La Table Ronde. Avec la participation de l’écrivain Thomas Sandoz comme modérateur et du comédien Vincent David. La soirée conviviale sera suivie d'un apéritif. Entrée libre.

 

 

Photos © Corinne Stoll

Avec aisance, Annette Hug relie entre elles quatre histoires. Elle relate les années passées par José Rizal, le héros national philippin, en Espagne, en France et en Allemagne. Elle raconte la traduction qu’il a faite du Guillaume Tell de Schiller en tagalog, sa langue maternelle, puis ses relations avec les sommités de l’ophtalmologie et de l’ethnographie allemandes et enfin le combat mené par les Philippins pour leur indépendance. En traduisant Schiller, Rizal se sert de l’interculturalité plutôt que de la refuser.
Le roman est une mine d’informations pour tous les amateurs d’histoire(s).

 


Annette Hug, née en 1970, est une écrivaine établie à Zurich. Elle a fait à Zurich et Manille des études d’histoire et des « Women and Developement Studies ». À Manille elle apprend aussi le tagalog, la langue des Philippines. Avant de devenir écrivaine à temps plein, elle a enseigné à l’université, travaillé comme secrétaire générale de syndicat et écrit pour différents journaux.

 

Photos © Corinne Stoll

Allegra de Philippe Rahmy est un roman halluciné, où s’entrechoquent, dans une ville de Londres crépusculaire et âpre, les violences de l’époque. Haute finance, pouvoir, précarité, identités contrariées, radicalités, terrorisme, amour, deuil et folie. Le héros, Abel, traverse ces motifs comme autant d’épreuves. Le jeu romanesque, labyrinthique, semble à tort ne mener nulle part, tandis que des images littéraires intenses, brûlantes et fortes s’impriment pour longtemps dans le cerveau du lecteur.

 

 

Philippe Rahmy naît à Genève en 1965 de père franco-égyptien et d’une mère allemande. Il est atteint de la maladie dite des os de verre. En 2005, il publie un premier recueil de poèmes. Après Béton armé (2013), un récit de voyage, il adopte pour la première la forme du roman avec Allegra. Il est également actif sur des sites littéraires comme remue.net. Il séjourne actuellement aux États-Unis, où il travaille à un nouveau livre.

 

Avec la collaboration de Bibliomedia Suisse → www.bibliomedia.ch